Accueil Conférences La stratégie nucléaire française basée sur l’EPR a-t-elle un avenir ?

La stratégie nucléaire française basée sur l’EPR a-t-elle un avenir ?

1

Début 2015, une nouvelle dynamique du Projet Flamanville 3 a été initiée par J.B Levy. Elle s’appuyait sur trois grands changements

Une nouvelle organisation pour la conduite du Projet FA3
Une remise à plat des relations avec les grands fournisseurs
Mise en place de processus de management de projet centrés sur la performance et l’innovation
Le chantier est toujours au premier trimestre 2018 à un pic d’activités, avec pas moins de 5000 personnes sur le site. Fin 2017 a été passée l’étape significative des essais à froid consistant en particulier à tester l’étanchéité du circuit primaire à tres haute pression.

Pour répondre à toutes vos interrogations, nous avons demandé Laurent Thieffry, directeur du projet Flamanville de nous donner quelques éléments de REX de ce pilotage renforcé et des développements futurs allant d’une ingénierie nucléaire numérique, au service de la filière nucléaire française en passant par l’ « entreprise étendue », c’est-à-dire en incluant les principaux partenaires d’EDF.

Commentaire(1)

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *