Accueil Conférences Mythologie, alchimie, NBIC : La quête d’immortalité comme vecteur d’innovation

Mythologie, alchimie, NBIC : La quête d’immortalité comme vecteur d’innovation

0

Le désir d’immortalité a toujours hanté l’imaginaire des hommes, de la mythologie grecque à l’élixir de jouvence des alchimistes, jusqu’aux NBIC qui essayent de faire reculer les limites de la vie. Où l’on découvre qu’une science de la matière qui se livre à l’imagination tout autant qu’au travail de la raison peut s’ouvrir sur de grandes innovations. Les alchimistes, dont l’âge d’or fut la Renaissance, nous le rappellent: en opérant l’union entre technique et mystique, science et poésie, ils ont contribué de manière importante au progrès de la médecine et à une meilleure compréhension de la physique de la matière. Newton, alchimiste notoire, et même Leibniz, en sont des témoins privilégiés.
Après quelques années passées dans l’univers du journalisme et de l’édition, Karine Safa-Vanrechem est devenue docteur en philosophie.
Spécialiste de la Renaissance italienne, elle est l’auteur d’un ouvrage philosophique sur l’humanisme, paru aux éditions Vrin. Chercheur associé au CNRS et chargée de cours à l’université Saint Joseph de Beyrouth, depuis 2011, elle a donné un nouvel élan à sa carrière en cherchant à montrer l’actualité de la Renaissance à travers la notion d’innovation. Elle s’adresse en particulier aux écoles d’ingénieurs et aux entreprises.

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *