Accueil Présidentielles 5 questions à… Jean-François Copé

5 questions à… Jean-François Copé

1

Nous ouvrons cette première interview avec Jean-François Copé, candidat aux primaires des Républicains.

« Lâchez-vous ! »

Le maire de Meaux et député de la 6ème circonscription de Seine-et-Marne présente la gouvernance qu’il mettra en place s’il est élu, faite d’allégement des charges, de simplifications administratives et de non-intervention dans la marche des entreprises. Il exhorte les industriels à foncer.

 

AMMag – Existe-t-il encore une place pour l’industrie française dans une économie mondialisée?

Jean-François Copé – C’est un exploit de produire aujourd’hui en France. Un million d’emplois industriels ont été détruits en quinze ans en France, un pays dont on connaît l’histoire économique. Le paradoxe, c’est que nous avons, par ailleurs, des secteurs industriels d’excellence exceptionnels comme le nucléaire, le luxe, le numérique, pour ne citer que ces trois-là. Nous avons des niveaux de formation remarquables et nous avons aussi de grands groupes, des PME et des ETI performantes. En fait, le vrai sujet, c’est de prendre les cinq grandes décisions qui vont libérer les énergies. Mon plan de bataille, c’est de rénover la gouvernance politique pour que ces décisions soient prises sans que tous les bêtabloquants syndicaux et autres se mettent en place et n’empêchent le pays d’avancer.

Découvrez l’intégralité de l’entretien avec Jean-François Copé en regardant son interview ci-dessus.

 

Rappel de notre démarche :
En vue des élections présidentielles 2017 en France, les équipes d’Arts&Métiers TV et du Mag partent à la rencontre des candidats déclarés à la primaires de droite, puis à celle de gauche, et de tous les autres candidats déclarés qui accepteront de parler d’un thème cher aux Gadzarts, l’industrie, autour de cinq questions identiques. L’ensemble des entretiens sera visible sur cette page et seront diffusés au fur et à mesure de leur disponibilité en commençant par les candidats déclarés à la primaire de droite.

 

Propos recueillis par Eric Roubert
Crédit photos : DR

Commentaire(1)

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *